info@topimmo.be 061/210 750

Le marché de la seconde résidence se porte bien

24/08/2020

Le marché de la seconde résidence se porte bien comme l’attestent les chiffres 2019 du dernier baromètre de l’agence BNP Paribas Fortis, dévoilé il y a tout juste un mois. Décryptage du marché de la seconde résidence dans ce nouvel article.

Le Belge et les secondes résidences

Premier constat et non des moindres : le nombre de crédits octroyés pour l’acquisition d’un deuxième bien immobilier ne fait qu’augmenter. Désormais, un crédit hypothécaire sur cinq sert à acquérir une seconde résidence soit une augmentation de 4% par rapport à l’année 2018. Cependant, si on se concentre uniquement sur les prêts hypothécaires pour l’achat d’une seconde résidence en Belgique, la hausse est de 5,5%. 

À travers ces données chiffrées, c’est 20% de la clientèle de l’agence BNP Paribas Fortis qui s’est tournée vers un second logement, quel que soit le but de la seconde résidence (mise en location ou à des fins récréatives) ou de la destination géographique. Toutefois, les chiffres démontrent que la première motivation des contractants est de disposer d’une nouvelle source de revenus. 

L’amour de la patrie

La majorité des secondes résidences se situent en Belgique. En effet, le baromètre de l’agence bancaire révèle que 90% des secondes résidences pour lesquelles un crédit a été octroyé se situent dans notre plat pays.

Ce constat peut s’expliquer, entre autres, par les raisons suivantes :

  • plus de simplicité pour surveiller le paiement des loyers et effectuer les réparations nécessaires
  • la proximité pour profiter régulièrement de son bien

Une nouvelle source de revenus

Le baromètre BNP Paribas démontre que 56% des secondes résidences situées en Belgique ont pour objectif de dégager des revenus locatifs. Un pourcentage en légère baisse par rapport à l’année 2018 où 6 secondes résidences sur 10 étaient destinées à générer des loyers.

Par conséquent, les emprunteurs ont, dans la majorité, un profil d’investisseur. Si on s’intéresse au type de logement recherché pour des résidences secondaires, les maisons se hissent à la première marche du podium avec une préférence de l’ordre de 60%, suivies par les appartements (23%) et les surfaces commerciales ou les terrains à bâtir (15%).

Qui sont les acheteurs ?

Le baromètre de BNP Paribas Fortis s’est également intéressé au profil type des acheteurs de secondes résidences. Ainsi, il s’agit majoritairement de personnes âgés entre 40 et 50 ans. En 2018, l’âge moyen des acheteurs était de 43 ans, soit un an plus jeune qu’en 2018.  

Les Ardennes, destination prisée des Belges

Sans surprise, la Côte belge et le sud du pays ont la cote auprès des Belges. En 2019, le trio des stations balnéaires les plus recherchés a été : Knokke, Ostende et Coxyde. Dans le sud du pays, les villes de Bastogne, Verviers et Bertrix ont été les plus populaires en Ardennes. Près de la moitié (40%) des logements à la Côte belge sont destinés à des fins locatives, contre 50% en Ardennes.

L’Ardenne, c’est bon pour la santé !

Que vous optiez pour un chalet typique ou une résidence moderne, les Ardennes belges est le parfait pied-à-terre pour les amoureux de la nature et des sports en tout genre.

En effet, la région regorge de magnifiques promenades et permet la pratique de nombreux sports tels que le kayak et le paddle en été ou encore le ski et le snowboard en hiver. Avec ses multiples forêts couvrant la moitié de son territoire, la région des Ardennes apporte au corps et à l’esprit humain de multiples bienfaits grâce à la large gamme d’activités physiques à pratiquer dans ce magnifique décor naturel.

Pour découvrir les nombreuses activités de cette belle région, n’hésitez pas à (re)lire nos précédents articles disponibles sur notre blog.

À la recherche d’une seconde résidence dans nos contrées ? Topimmo a certainement le bien qu’il vous faut ! Consultez dès à présent notre large catalogue !